LES BALBUTIEMENTS

L'Ecriture est une passion...

l'oxygène qui nous permet de respirer...

 

            L’histoire de « Gohrmicia »  a été écrite en 2008 et déposée à la SNAC en janvier 2009.

            J’ai écrit ce premier tome en six mois,  quelle inspiration…

            Le sujet m’est venu, par hasard, un soir alors que j’étais dans mon lit; je ne dormais pas mais mon esprit était en état de « rêve éveillé ».

            Des images ont pris forme dans ma tête, sans réel fil conducteur. Puis, peu à peu, les enchainements de scènes, de morceaux de dialogues ont construit une vraie trame. L’histoire prenait forme et je peux dire que lors de ce rêve éveillé, une bonne moitié de mon roman avait été imaginée avec précision.

            C’est le lendemain que j’ai commencé à écrire sur quelques pages blanches, tout ce que j’avais entrevu la veille au soir.

            A cette époque, en 2008, j’étais secrétaire médicale dans un cabinet de radiologie (je suis toujours secrétaire médicale, mais ce n’est plus dans le même cabinet). Mon lieu de travail était bien loin de chez moi et je ne pouvais pas rentrer chez moi pour déjeuner. Je restais donc sur place, grignotant un rapide petit repas-maison, pour pouvoir me consacrer à l’écriture jusqu’à l’heure de la reprise du travail, à 14 heures.

            J’ai pu ainsi écrire très vite au début, je me souviens avoir griffonné vingt pages le premier jour. J’en étais tellement étonnée que je ne l’ai pas oublié…

                                                               ***

            Pour être tout à fait honnête, Gohrmicia remonte bien plus loin dans le temps.

            En effet, j’avais commencé à écrire un roman, il y a environ une quinzaine d’années, que j’avais laissé en suspens, faute d’inspiration (et de raisons... personnelles ).  « Gohrmicia » existait donc, mais c’était uniquement le nom de la cité dans la vallée de Gohrm et non pas une personne et les personnages étaient différents.

            En faisant mon fameux rêve éveillé, il m’est apparu comme une évidence que cette nouvelle histoire pouvait parfaitement correspondre à une « suite » logique de ce que j’avais écrit quelques années auparavant. Donc, l’histoire que j’allais raconter maintenant se situerait dans le futur par rapport aux pages initiales, 2000 ans plus tard pour être plus précis. Pourquoi? Je pense qu’il fallait que, dans mon esprit, les époques soient assez distantes, pour que le Passé soit « sacralisé » dans le Présent.

            Pourquoi avoir appelé la grande prêtresse Gohrmicia? Tout simplement, parce que j’aime beaucoup ce nom et puis, pour être plus pragmatique et partant du principe que ce personnage principal est l’épicentre d’une certaine « éternité » dans la progression de mon récit, cela m’a permis de me persuader que ce nom était tout indiqué pour mon héroïne dont les origines « ancestrales » viennent tout droit de la cité Gohrmicia d’il y a deux mille ans…

            J’allais pouvoir me servir de mes quelques anciens chapitres comme de véritables racines,  pour bâtir mon histoire actuelle. Et par voie de conséquence, le récit actuel me donnerait matière à poursuivre, par la suite, l’écriture de la première époque (celle d’il y a deux mille ans).

            L’idée était donc de préparer un Tome 2 qui serait intitulé : « Gohrmicia, entre Histoire et Légende » (titre que j’avais d’ailleurs donné aux premiers chapitres écrits il y a quinze ans).

            Mais la fin de la rédaction de « Gohrmicia et la Prophétie des deux lunes de Belten » a finalement choisi elle-même la suite des événements :  le second tome allait avoir un autre titre car Gohrmicia et Duist ne pouvaient et ne voulaient en rester là. C’est pourquoi, j’ai écrit (parce que ces deux-là me l’ont demandé ! ) : « Gohrmicia et la cité Ephémère » comme véritable suite du Tome 1.

                                                               ***

            Que deviennent mes écrits antérieurs alors?

            Qu’à cela ne tienne, je vous servirai un 3eme tome … si mes chers lecteurs se sentent encore d’attaque pour me lire….

 

            Merci...